ENSEIGNEMENT

L’ Ecole Nouvelle de Musique est agréée Jeunesse et Sports.

Elle offre une qualité d’enseignement qui lui vaut d’être aujourd’hui l’école de musique la plus importante de Reims et de sa région. 
Grâce à une constante évolution, amélioration des structures et équipements, et par une ouverture permanente sur les avancées des techniques pédagogiques, elle enregistre une croissance continue.
Dans une atmosphère chaleureuse, une équipe de professeurs professionnels, sélectionnés pour leurs compétences et leur capacité d’écoute, prend en charge les élèves accueillis dans l’école, dispensant ainsi un enseignement personnalisé.
C’est également un lieu de rencontre, d’émulation et de motivation. Elle est ouverte à toute personne désireuse d’apprendre ou de se perfectionner.
Dès que possible, les cours d’instruments sont orientés vers un travail d’orchestre (Classique, Jazz, Rock, Blues…). 

Ces formations, une dizaine actuellement, se produisent régulièrement en public tout au long de l’année.

cours de musique enfants et adultes

Sur une superficie de plus de 240 m², l’école comprend une salle d’accueil, un secrétariat et 17 salles de cours (dont 2 de batterie et 2 de formation musicale) dans lesquelles de nombreuses disciplines sont enseignées.

NOS OBJECTIFS
Développer la sensibilité de chacun, Aider l’élève à : devenir musicien, élargir ses connaissances, acquérir une technique sûre, apprendre à s’exprimer avec son instrument.

Nous sommes certains de transmettre à l’enfant un savoir et de lui donner un enseignement plus riche, favorisant ainsi son épanouissement, grâce à des pratiques plus efficaces que celles traditionnellement employées.


METHODE D’ENSEIGNEMENT DE L’ ENM
Nos pratiques découlent de l’adaptation française de la méthode KODALY. Elle présente l’avantage de ne pas être qu’une méthode d’initiation mais un enseignement complet de formation musicale dont les principes sont utilisés pendant toute la durée d’enseignement.
Notre partie initiatique a pour objectif premier de développer et d’intervenir sur tout ce qui est sensoriel, donc de participer activement à l’épanouissement de l’enfant. Elle vise néanmoins l’acquisition de connaissances en vue de futures études musicales. Le chant, l’expression corporelle, le travail de la coordination et de la respiration, outre les répercussions bénéfiques dans le domaine scolaire, simplifieront grandement l’expression musicale et instrumentale.

enseignement complet de formation musicale

Principe de base de la méthode : Écouter, Jouer, Lire, Écrire (exploitation des éléments du chant)

Le rythme
Marcher le corps souple et détendu, la respiration aisée, permet le ressenti en permanence la pulsation.
Associé au chant ou au parler, ce travail doit être entretenu pendant toute la durée de l’enseignement musical et à fortiori dès qu’un problème rythmique se pose. Partant de là, l’exécution des différentes figures rythmiques n’est plus qu’un simple jeu de construction, dont les éléments s’assemblent sur cette base.

Le chant et l’oreille
Il s’agit d’une étude progressive des intervalles.
De même que pour le rythme, cette démarche s’appuie sur le folklore français. Elle utilise la capacité naturelle de nos concitoyens à mémoriser et à reconnaître, en priorité, certains intervalles plutôt que d’autres. Le premier que nous abordons est la quarte, appelé Sol—Do. Nous faisons abstraction de toute référence de hauteur absolue des sons, qui, nous le savons, ne s’appuie sur aucune notion réelle et n’est donc qu’une convention. Cet intervalle sera chanté et reconnu dans tous les tons. Nous nommons cela la Solmisation relative ou le Do mobile.

A chaque note chantée, correspond un geste. Celui-ci permet une reconnaissance plus sûre de l’intervalle. Il s’associe à l’oreille et réciproquement.
Les notes altérées : il est illogique de donner un même nom à 3 sons différents, comme sol, solb ou sol#. Dans cette méthode, tous les sons altérés ont été rebaptisés. Cette terminologie doit être utilisée pour l’instrument également, d’autant que chaque note correspond à une touche déterminée.

Do# = di, Ré# = ri, Mi# = mé, Fa# = fi, Sol# = szi, La# = li, Si# = sé.
Sib = ta, Lab = lo, Solb = sza, Fab = fo, Mib= ma, Réb = ra, Dob = da.

Methode KODALY

L’INITIATION MUSICALE - POUR QUOI FAIRE ?

Présentation
Notre enseignement s’appuie sur l’adaptation française de la méthode du compositeur hongrois Zoltan KODALY (prononcer Kodaï). Appliquée dans toutes les écoles de Hongrie, elle fait autorité dans de nombreux autres pays (U.S.A., Angleterre, Allemagne, etc…).
Des études ont été menées par différents pédagogues compétents qui démontrent l’intérêt d’un enseignement musical approprié et suivi.
Après 3 années d’initiation musicale en maternelle, les élèves hongrois ont le choix entre 2 types de classes :
Écoles ordinaires : deux petites séances de chant sont planifiées dans la semaine. Écoles musicales : des professeurs spécialisés délivrent deux séances de chant hebdomadaires, d’ ½h chacune, supplémentaires à celles prévues par l’école ordinaire.

Deux mille enfants de même âge, de conditions sociales identiques, recevant un enseignement en tous points comparable, ont subi des tests.

« On a constaté, chez les enfants des classes musicales, une plus grande rapidité en calcul mental, plus d’habileté en écriture et en lecture, plus de mémoire et d’imagination, enfin, dans les grandes classes, plus de dispositions pour les langues. De meilleurs résultats ont également été constatés en éducation physique : ces enfants, entraînés à chanter, ont une plus grande capacité pulmonaire et sont, en général, plus développés. »

J. RIBIERE RAVERLAT
« L’Éducation musicale en Hongrie »

initiation musicale

« Nous devons donc admettre la nécessité d’une éducation musicale, car l’oreille n’est active que si elle est soumise à un entraînement à l’écoute, qui, passant par une nécessité de concentration, constitue un moyen efficace pour lutter contre la dispersion intellectuelle. D’autre part, l’écoute est stimulée lorsqu’elle est menée de pair avec l’activité vocale. Outre la coordination, la liaison audition-phonation, déjà mise en jeu lors de l’apprentissage de la parole, joue le même rôle pour la musique. Elle entraîne un affinement progressif des perceptions qui permet de mieux entendre pour mieux reproduire. C’est pourquoi le chant est toujours profitable pour cultiver l’attention auditive. Celle-ci est tenue en éveil par la nécessité de mémoriser et de reproduire avec exactitude… La musique, comme la parole, repose sur la mémoire des sons. »
Extrait de «Programmes et Instructions en Éducation Musicale»
Ministère de l’Éducation Nationale

Objectifs de l’initiation musicale
Coordonner les mouvements et la parole : une carence dans ce domaine constitue un élément déterminant des difficultés scolaires à tous niveaux, Éveiller la sensibilité musicale, Faire ressentir la pulsation et le rythme, Apprendre à connaître les possibilités vocales et à les exploiter, Développer l’imagination et le sens créatif.

a partir de 3 ans

En complément, des cours de flûte à bec, en groupe de 4 à 5 élèves, offrent un prolongement heureux et indispensable aux cours de formation musicale, puisqu’ils en respectent fidèlement les progressions rythmiques et mélodiques, permettant à l’enfant, grâce au support instrumental, de bien mémoriser et par là-même, de maîtriser d’une façon certaine ses acquisitions.

Les avantages de la flûte à bec
De nombreux pédagogues s’accordent à affirmer qu’elle doit être le premier instrument pratiqué. Elle présente de nombreux avantages :
Instrument gratifiant car les enfants obtiennent rapidement un résultat intéressant et motivant. Utilisation sans effort particulier car d’un maniement simple. Mise en évidence de la respiration et de son importance dans une phrase, musicale ou non (en complément du chant). Meilleure assimilation de la relation entre la partition et son exécution sur l’instrument car une seule note est jouée à la fois. Décontraction et souplesse, nécessaires à une progression satisfaisante, qui découlent  inévitablement du travail de la technique respiratoire.

flute a bec et flute traversiere

LES COURS D’ INSTRUMENT
L’étude d’un instrument a ses exigences théoriques et techniques. Chaque professeur a comme objectif : une approche la plus confortable, aisée et efficace de l’instrument par l’étude technique, Le choix et la connaissance du répertoire, des styles, L’analyse et l’interprétation.

L’élève, lui, devra prévoir quotidiennement un temps suffisant pour la pratique de sa discipline. Pour cette raison, il est nécessaire d’avoir son propre instrument.
Les cours, de 2 ou 3 élèves, durent 55 minutes par semaine.
Une fois par mois, ils peuvent être remplacés par un travail d’ensemble si l’étude de l’instrument choisi l’exige. Ces cours ont lieu du lundi au samedi dans les salles prévues à cet effet, selon l’horaire fixé pour toute la période scolaire.
Les cours non pris ne sont ni déductibles ni remboursables

Les disciplines enseignées
Les disciplines exercées à l’école sont nombreuses. Il existe le violon, l’alto et le violoncelle, La basse, la contrebasse, La guitare, Le saxophone, la flûte traversière et la flûte à bec, La clarinette, Le piano, L’accordéon, La batterie et les percussions, Le chant, Les activités de groupe, le solfège et l’initiation musicale.

cours d'instrument

LES ACTIVITES ORCHESTRE
Outre le plaisir, jouer ensemble développe l’écoute, la concentration et la précision de l’exécution.
Une bonne assiduité durant l’année est nécessaire : toute absence perturbe l’équilibre du groupe, freine son évolution. Chacun doit prendre conscience de sa responsabilité au sein d’une communauté.
Les séances de travail durent 1 h 30 chaque semaine (2 h tous les 15 jours pour l’orchestre classique) dans une grande salle équipée d’une sono à 16 entrées, de microphones, d’une batterie, de claviers et amplis. Elles sont animées par des musiciens professionnels, ayant l’expérience du travail de groupe et de la scène. Ils choisissent le répertoire avec les élèves, en évaluent l’intérêt, font des arrangements adaptés à chacun, conseillent l’interprétation et dirigent l’exécution.
Plusieurs fois dans l’année, les Activités orchestre se produisent en public (y compris pendant le grand spectacle de fin d’année de l’E.N.M. qui réunit la plus grande partie des élèves de l’École).
Il existe différents orchestres de différents niveaux dans différents styles (Classique, Jazz, Rock, Blues, Latin).

CHORALE ENFANTS

Ouverte aux enfants de 6 à 12 ans, elle se déroule une fois par semaine à raison d’une heure. Le chant choral est un très bon complément à l’étude d’un instrument et du solfège, mais peut également être pratiqué seul.

ENSEMBLE VOCAL ADULTES
Ouvert à toute personne désireuse de chanter, il se déroule également une fois par semaine à raison d’une heure. Travail autour d’un répertoire varié.

ECOLE NOUVELLE DE MUSIQUE
16 b rue de Chevigné - 51100 Reims
Tél : 03 26 47 47 02 - 03 26 88 56 39
economus@club-internet.fr

orchestres et chorales